Maladie de gaufre bleue – Bonne santé Tous

La maladie de la gaufre bleue est-elle réelle?

C'est toujours excitant d'apprendre quelque chose de nouveau, en obtenant des informations sur un environnement réel ou virtuel. Mais connaître quelque chose de fatal ou de mortel peut vous prendre par surprise ou devenir plus prudent. Une telle chose qui me hantait était maladie de la gaufre bleue .

 logo "style =" float: droit; border: none; "/> <noscript> <img src= Maladie de gaufre bleue

Pour la première fois, j'ai appris que la gaufre bleue n'est pas quelque chose à manger avec la saveur de myrtille mais la gaufre est également un argot pour le vagin et la couleur bleue détermine l'infection sévère. Cette maladie affecte seulement les femmes, mais ces derniers temps, les hommes subissent également ce problème.

Les deux façons par lesquelles l'homme contracte cette maladie est soit en raison de modes non hygiéniques ou pas correctement nettoyer le vagin ou par STD qui est des maladies sexuellement transmissibles.

Nous connaissons très bien le terme maladie transmise sexuellement et certaines maladies qui affectent l'immunité d'une personne et qui sont constamment poussés à la peur de la mort et à prier pour des miracles.

 logo "style =" float: droit; border: none; "/> <noscript> <img src=

nous cherchons ce terme, les sources révèlent que c'est une maladie fictive qui était juste hype et pour la couleur bizarre qui apparaît sur les organes génitaux, ils disent que c'est à cause de sexe dur ou dur et de sexe négligé jouets. C'est peut-être aussi à cause de ne pas prendre soin des parties intimes mais comme nous l'avons lu dans les classes juniors, le vagin est un four autonettoyant.

 logo "style =" flotteur: droit; border: none; "/> <noscript> <img src=
 logo "style =" float: droit; border: none; "/> <noscript> <img src= Avis de non-responsabilité

Les informations contenues dans cette publication sont uniquement à usage général et ne doivent pas être considérées comme un avis médical ou comme une alternative à un avis médical.

Source

loading...

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*