Comment les caillots de sang rétrécissent – et pourquoi

        

 Comment les caillots de sang rétrécissent "title =" Comment les caillots de sang rétrécissent "/></div><p>        </p><p>La coagulation du sang est le "Jekyll et Hyde" des processus biologiques. C'est une bouée de sauvetage quand vous saignez, mais ça tourne mal, ça provoque des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux et d'autres problèmes médicaux graves.</p><p>Si un caillot devient trop gros, des morceaux délogés par le flux sanguin (embolies) peuvent bloquer les vaisseaux sanguins situés en aval dans les poumons ou le cerveau, entraînant des complications mortelles telles qu'une embolie pulmonaire ou un AVC ischémique</p><p>.</p><p>Par conséquent, une fois qu'un caillot se forme, même pour des raisons bénéfiques, il doit rétrécir et disparaître après que la cicatrisation commence à maintenir un flux sanguin normal.</p><p> </p><p> </p><p>Alors que les scientifiques en savent beaucoup sur la formation des caillots sanguins, on en savait relativement peu sur la façon dont ils se contractent – un processus lent qui prend une heure à compléter.</p><p>Dans un article publié récemment dans Nature Communications, des chercheurs de l'Université de Californie, de Riverside et de l'École de médecine de l'Université de Pennsylvanie ont utilisé la microscopie et la rhéométrie de haute puissance pour mesurer la déformation des matériaux. voir ce processus en temps réel et au niveau cellulaire.</p><p>Les résultats seront utiles dans le développement de nouvelles thérapies pour les troubles de la coagulation.</p><p>À la suite d'une blessure ou d'une inflammation, les plaquettes sanguines s'activent, deviennent collantes et se lient ensemble et avec une protéine fibreuse appelée fibrine pour former un bouchon en forme de maille (le caillot sanguin) qui arrête de saigner dans les tissus. ]</p><div style=

Les plaquettes jouent un rôle central dans la contraction des caillots, mais, jusqu'à présent, les scientifiques n'ont pas été capables de montrer exactement comment ils accomplissaient cela.

Tel que décrit dans l'article, le rétrécissement du caillot se produit lorsque les plaquettes forment des saillies semblables à des mains appelées filopodes.

Ces filopodes s'attachent ensuite aux fibres de fibrine et les enroulent en utilisant la même action manuelle que celle utilisée par une personne tirant sur une corde.

Les plaquettes retiennent la fibrine dans de minuscules faisceaux serrés, remodelant ainsi la maille de fibrine pour la rendre plus dense et plus rigide.

L'action d'enroulement permet également de rapprocher les plaquettes et les amas de plaquettes, réduisant ainsi le volume global du caillot suivi d'une dissolution complète par des enzymes fibrinolytiques.

Une meilleure compréhension des caillots

Les chercheurs ont déclaré que les résultats mettent en évidence un nouveau rôle pour les filopodes, qui étaient auparavant censés aider les cellules à se déplacer et à sentir leur environnement.

"Jusqu'à présent, nous savions très peu de choses sur la façon dont les plaquettes individuelles ou les petites grappes de plaquettes exercent une force contractile sur les fibres de fibrine et comment cette tension réduit la structure du caillot et en réduit la taille".

"Grâce à cette recherche, nous avons révélé une nouvelle fonction pour les filopodes, qui est leur capacité à réarranger la matrice de fibrine pour provoquer le rétrécissement du caillot.

Ces résultats aideront à concevoir des agents thérapeutiques thrombolytiques pour améliorer le traitement des troubles sanguins, y compris la thrombose et la thromboembolie. "

 

 

        

Source

Tags: