Pourquoi certains toxicomanes et alcooliques qui semblent avoir tout pour eux rechute encore

Pourquoi certains toxicomanes et alcooliques en rétablissement semblent-ils Est-ce que tout ce qui va pour eux finissent toujours par retomber? Qu'est-ce qui pourrait se passer à l'intérieur d'une personne pour qu'elle revienne au chaos et à la misère de sa dépendance alors que tout semble bien se passer dans sa guérison?

rechute souvent. Et comme ils le disent parfois lors de réunions, nous n'avions pas vraiment besoin d'une excuse pour boire ou prendre de la drogue. Nous avons bu quand c'était une mauvaise journée, mais nous avons bu quand c'était une bonne journée aussi. Nous avons bu pour célébrer et nous avons bu pour oublier. Mais je pense que l’un des facteurs clefs que beaucoup de gens manquent ici est que, même si nous n’avions peut-être pas besoin d’une excuse pour boire, nous avions encore une excuse dans notre esprit et nous avons toujours rationalisé et justifié notre consommation. En d'autres termes, même si nous voulions simplement être ivres ou élevés, notre cerveau devait encore le justifier d'une manière ou d'une autre.

Une fois qu'un toxicomane ou un alcoolique est victime d'abus, il a tendance à se battre il. Ils ne peuvent pas comprendre pourquoi ils continuent à abuser de leur drogue de choix et ils savent qu'ils se trompent et pourtant ils continuent à le faire en raison de leur dépendance. Cela diminue leur estime de soi et ils se battent pour continuer à se soigner eux-mêmes.

Une fois qu'ils essaient de devenir sobres et sobres, leur estime de soi ne se résout pas comme par magie à sa pleine capacité. Au lieu de cela, ils doivent reconstruire lentement leur estime de soi dans leur cheminement de rétablissement et apprendre à se sentir mieux dans leur peau et dans la direction que prend leur vie, petit à petit.

estime de soi, il existe une forte tendance à se saboter. Nous avons tous peur d'échouer, bien sûr, mais nous avons aussi peur du succès. Lorsque les choses se passent bien au début du redressement, et que nous semblons pouvoir rester abstinents et se construire une vie, nous commençons à nous sentir menacés d’une certaine façon. Le toxicomane ou l'alcoolique peut voir un aperçu du succès qu'ils créent, et cela les terrifie. Que se passe-t-il si elles créent cette nouvelle norme de succès pour elles-mêmes, seulement pour finalement rechuter et échouer de manière spectaculaire? Cela serait encore pire, pensent-ils, s'ils échouaient tout de suite, ou s'ils n'avaient jamais vraiment essayé. De cette façon, nous pouvons certainement éprouver une peur du succès en matière de rétablissement.

Obtenez de l'aide 24 heures sur 24, sept jours sur sept

<a href = "https: //www.spiritualriver .com / advertising /?

Quelle est la solution à ce genre de peur? à la fois échec et succès?

Lire Aussi :  L'acide gras oméga-3 pourrait aider à traiter l'auto-immunité dans le diabète de type 1

En d'autres termes, comment pouvons-nous trouver une voie de guérison qui nous permette de réussir notre rétablissement?

Ma suggestion aux personnes aux prises avec ce problème serait: Je vais commencer par une base solide en matière de rétablissement précoce en allant dans une certaine forme de services de traitement professionnel. Selon mon expérience, j'ai suivi un programme de 28 jours pour patients hospitalisés, ce qui a fait toute la différence pour moi.

] C'était un grand engagement pour moi de vérifier dans un établissement de 28 jours, alors je l'ai repoussé et évité pendant longtemps. Je le repoussais et j'évitais un programme de 28 jours, ce que je faisais en réalité était de dire à l'univers: «Je ne suis pas disposé à le faire pour être propre et sobre. temps parce que je n’étais pas disposé à faire des efforts et à prendre l’engagement de suivre un traitement en milieu hospitalier. Ce n’est que lorsque je me suis rendu pleinement et que j’ai accepté d’aller au traitement que j’ai pu enfin changer ma vie.

Ma prochaine suggestion pour vous, si vous avez toujours eu du mal à vous nettoyer, est de non seulement suivre un traitement en milieu hospitalier, mais aussi suivre ce qu’ils recommandent pour vous. Cela signifie que vous devez réellement écouter et apprendre pendant que vous êtes en traitement hospitalier et que vous devez suivre toutes les recommandations de suivi. Ils vous suggéreront des choses telles que le PIO, le conseil, les réunions des AA, le coaching de récupération, etc. Il vous appartient alors d’accepter ces suggestions et d’y consacrer tous vos efforts et votre attention. L'absence de suivi entraînera presque toujours une rechute.

Si vous ne comprenez pas pourquoi un être cher ne devient pas propre et sobre, s'il va en cure de désintoxication et qu'il récidive immédiatement

Avant que les toxicomanes ou les alcooliques en difficulté ne puissent tourner leur vie «pour de bon», ils devront d'abord se rendre totalement et complètement à un programme de rétablissement. C'est pourquoi certains toxicomanes et alcooliques qui semblent avoir tout en place pour réussir peuvent encore finir par rechuter – ils n'ont jamais été à un point de capitulation totale.

Lire Aussi :  Haritaki (Terminalia Chebula): Bienfaits pour la santé, Effets secondaires

Je sais que cela peut sembler ridicule, mais il y a une chose telle que la «capitulation partielle». Je le sais parce que j'ai été bloquée dans le déni pendant de nombreuses années moi-même et j'ai fini par aller en cure de désintoxication 3 fois. La troisième fois, j'ai finalement «compris». Est-ce parce que j'ai entendu quelque chose de critique qui me manquait auparavant?

Non, ce n'était pas le cas. La raison pour laquelle j'ai finalement «compris» lors du troisième essai était que j'étais finalement à mon point de «vraie capitulation». Les deux précédentes fois que je suis allé en cure de désintoxication, je n'étais pas tout à fait prêt à changer. un état de capitulation partielle que j'avais été disposé à suivre pour un traitement.

Voici une des phrases clés à considérer: «Je souhaite que les choses soient différentes.»

Un toxicomane en difficulté qui dit que c'est quelqu'un qui pourrait aller en cure de désintoxication, ou assister à une réunion des AA, ou aller voir un thérapeute… et continuer ensuite à rechuter et à boire ou à se droguer

, mais ils retiennent toujours quelque chose. Ils ont des réserves. Ils ne sont pas encore à la hauteur en ce qui concerne la récupération, car ils n’ont pas atteint leur niveau le plus bas. Ils sont dans un état de capitulation partielle.

Au lieu de dire «j'aimerais que les choses soient différentes», ils doivent dire quelque chose de plus comme «Dis-moi quoi faire, je ferai tout pour changer et échapper de cette misère. »

C'est le niveau de reddition qui est vraiment nécessaire pour changer votre vie.

Vous pouvez donc avoir beaucoup d'avantages, vous pouvez avoir une belle Le travail qui t'attend après que tu ailles en réadaptation, tu peux avoir une famille de soutien, et tu peux avoir tous les avantages dans le monde – mais si tu n'es pas au point de désespérer et d'abandonner totalement, alors programme de rétablissement avec le niveau de conviction nécessaire pour maintenir la sobriété à long terme.

Et c'est la différence: la capitulation totale se traduit par une volonté totale. La volonté d'adopter un programme de récupération qui peut parfois sembler difficile ou effrayant. C'est la voie du succès en matière de récupération. Rendez-vous pour gagner.

Obtenez de l'aide 24/7 maintenant

<a href = "https://www.spiritualriver.com/advertising/?

Source

Tags: