6 Causes possibles, traitements et remèdes maison

 Douleurs vives du vagin

Une douleur aiguë dans la région vaginale est un problème répandu chez les femmes de tous les groupes d’âge. Certaines femmes peuvent ressentir de fortes douleurs vaginales après un rapport sexuel agressif. Pour d’autres, cela peut être dû à une condition sous-jacente.

La douleur dans la région de la vulve suivie d’un sexe intense est assez commune. Cependant, il peut y avoir beaucoup d’autres raisons pour lesquelles vous ressentez une douleur dans le vagin.

La douleur vaginale aiguë, parfois appelée vulvodynie, peut être une condition agaçante. Il peut affecter vos activités quotidiennes comme le travail et l’exercice, et abaisser votre désir sexuel.

Voyons les causes communes, les remèdes maison, les soins personnels et les conseils de prévention pour les douleurs vaginales aiguës.


Types de douleur aiguë vaginale

Selon la région d’irritation et d’intensité, une douleur aiguë du vagin peut être classée comme suit:

1. Douleur généralisée

Vous pouvez ressentir une douleur généralisée à différents endroits du vagin et à différents moments. Il n’est pas déclenché par le toucher, mais la stimulation peut augmenter l’intensité de la douleur. Vous pouvez éprouver cette douleur constamment ou sporadiquement.

2. Syndrome de vestibulite vulvaire

Il s’agit d’une douleur aiguë dans la vulve, la région d’ouverture du vagin. Dans ce type de douleur, vous ressentez des sensations de brûlure et de coupure.

Dans certains cas, des interactions physiques telles que des attouchements et des rapports sexuels peuvent déclencher cette douleur. Selon les rapports, 10-15% des femmes qui cherchent de l’aide gynécologique souffrent du syndrome de la vestibulite vulvaire.

Lecture connexe: Quelles sont les causes de repérage après la période?


"

Quelle est la cause de la douleur aiguë dans le vagin?

Vagin tranchant la douleur peut parfois être insupportable, et vous devez connaître les causes sous-jacentes Voici quelques-unes des principales causes de la douleur vaginale aiguë:

1. Herpès

Trouvé une bosse dans votre région génitale? Est-ce que c’est douloureux? Si oui, il est probable que vous ayez l’herpès L’herpès est une maladie sexuellement transmissible (MST) qui cause des cloques douloureuses dans la région génitale.

Vous devriez consulter votre ob-gyn si vous remarquez les cloques douloureuses dans la région vaginale Il n’y a pas de remède permanent contre l’herpès, mais votre médecin peut vous aider à gérer la fréquence de l’éclosion s et réduire la douleur.

2. Infections à levures

L’infection à levures est lorsque vous ressentez une sécheresse et des démangeaisons dans la région génitale. Les symptômes d’une infection à levures sont souvent confondus avec la douleur. Cette condition n’est pas douloureuse en général.

Trois femmes sur quatre souffrent d’une infection à levures une fois dans leur vie. Il peut être facilement traité avec des crèmes anti-fongiques.

Si c’est la première fois que vous rencontrez une infection à levures, vous devriez contacter votre ob-gyn. Il ou Elle effectuera un examen pelvien et prescrira des médicaments en conséquence.

Lecture connexe: Quelles sont les causes des crampes mais aucune période?

3. Sécheresse vaginale

La sécheresse dans la région vaginale peut être très inconfortable et peut rendre votre sexe douloureux. Non seulement les femmes ayant des problèmes post-menstruels, mais les jeunes femmes éprouvent également la sécheresse là-bas.

Les hormones œstrogènes sont responsables de la lubrification dans le vagin. Les pilules contraceptives à faible teneur en œstrogène perturbent le fonctionnement naturel du vagin.

L’œstrogène agit comme un hydratant naturel. Les pilules contraceptives affectent la production d’œstrogène qui réduit la lubrification. Donc, si vous sentez que vous ne vous mouillez pas comme avant, il est temps que vous consultiez votre médecin.

La sécheresse vaginale peut être facilement traitée par des œstrogènes topiques ou des contraceptifs oraux à forte teneur en œstrogènes sur prescription médicale .

4. Son pénis

Il est essentiel de regarder dans l’anatomie de votre partenaire lorsque vous ressentez une douleur vaginale aiguë. Demandez-vous si c’est une douleur dans votre vagin ou si c’est une douleur que vous ressentez pendant la pénétration.

Lire Aussi :  Prenez votre jeu de la sobriété vers le haut

Voici deux scénarios très différents. Parfois, c’est la taille de votre partenaire qui peut être très douloureuse à prendre. La taille importante peut vous causer de l’inconfort pendant la pénétration.

Parfois, il pourrait souffrir d’une infection qui a été contractée par vous pendant les rapports sexuels. Donc, vérifiez l’anatomie de votre partenaire et faites-le aussi tester quand vous ne pouvez pas trouver vos raisons pour la douleur.

5. Endométriose ou maladie inflammatoire pelvienne

L’endométriose est un trouble où les tissus de la muqueuse de l’utérus se développent dans d’autres endroits. La douleur causée par l’endométriose s’accompagne de symptômes comme la douleur abdominale que la plupart des femmes confondent avec une douleur vaginale.

La maladie inflammatoire pelvienne est une autre infection qui affecte les organes reproducteurs féminins. Vous pouvez ressentir un fort débit pendant les périodes dans les deux conditions ci-dessus.

Votre médecin peut vous prescrire des analgésiques et un traitement hormonal pour traiter l’endométriose ou les maladies inflammatoires pelviennes.

6. Vulvodynie

La vulvodynie touche neuf pour cent des femmes une fois dans leur vie. La douleur peut être causée par le toucher ou la pénétration. Parfois, vous pouvez ressentir une douleur constante sans aucun contact physique.

La vulvodynie peut être traitée avec des analgésiques et des médicaments habituels. Il dure généralement de 2 à 3 jours et disparaît, mais si la douleur dure plus longtemps, vous devriez consulter un médecin.

Symptômes de la vulvodynie

En plus de douleur aiguë dans le vagin, la vulvodynie peut être accompagnée des symptômes suivants:

  • Stinging
  • Sensation de brûlure
  • Relations douloureuses
  • Démangeaisons
  • Une sensation de coupure aiguë dans l’ouverture vaginale et la région des lèvres
  • Irritation à la surface de la peau

Vous pouvez éprouver ces symptômes régulièrement ou à des périodes différentes. Avec la douleur, différents symptômes peuvent apparaître à différents moments.

Les activités, comme toucher, avoir des rapports sexuels ou même insérer un tampon, peuvent faire monter l’intensité de la douleur aiguë dans le vagin. Cette douleur peut être spécifique à la région ou peut être ressentie partout dans la région de la vulve.

Certaines activités quotidiennes telles que s’asseoir et faire du vélo ou même un sport comme une promenade à cheval peuvent augmenter l’intensité de ces symptômes.

Faits sur la vulvodynie

  • Il se réfère à la douleur dans la région de la vulve
  • Il n’y a pas de cause spécifique à cette douleur
  • Elle n’est pas liée aux maladies sexuellement transmissibles (MST)
  • La douleur brûlante, lancinante et douloureuse sont les symptômes courants
  • On peut aussi avoir des démangeaisons vaginales
  • Elle n’est pas liée à le cancer ou d’autres maladies graves

D’autres causes possibles de douleur vaginale aiguë comprennent:

  • Les lésions nerveuses
  • Les spasmes musculaires
  • Histoire d’abus sexuel
  • Rapports sexuels agressifs
  • Infection ou traumatisme
  • Facteurs génétiques
  • Transformations hormonales
  • Chirurgies génitales

Médicaments et traitements de la douleur aiguë du vagin

Il existe plusieurs façons de traiter les douleurs vaginales aiguës. Certains traitements de la douleur vaginale peuvent être comme suit:

1. Médicaments

Si la douleur devient insupportable et dure pendant une période prolongée, il est préférable de consulter un médecin et de suivre un traitement antidouleur. Certains autres médicaments peuvent inclure:

  • Antibiotiques
  • Antidépresseurs tricycliques
  • Anticonvulsivants

2. Chirurgie

La chirurgie est effectuée pour enlever les tissus qui causent des douleurs dans la région vaginale. Cela ne prendra pas longtemps et soulagera votre douleur immédiatement.

3. Anesthésiques locaux

Si la douleur vaginale aiguë vous empêche d’avoir une activité sexuelle agréable, il est conseillé d’opter pour des anesthésiques locaux. La meilleure façon de l’utiliser est de tremper un coton-tige dans l’onguent et de le placer dans l’ouverture du vagin.

Lire Aussi :  Affamer le cancer de la prostate avec ce que vous mangez

Appliquer la crème avant 30 minutes d’engagement dans les rapports sexuels. Veuillez noter que votre partenaire peut ressentir un engourdissement après un rapport sexuel pendant une courte période.

4. Injections

Les injections sont administrées lorsque votre corps ne répond à aucune autre forme de traitement. Les injections engourdissent le nerf pudendal qui est directement relié à la région pelvienne.

Les nerfs sont les principaux systèmes sensoriels qui ressentent la douleur. Les injections vous laissent avec très peu ou pas de sensation de douleur du tout. Dans les cas graves de maladie, les nerfs sont ablés.

5. Biofeedback et relaxation

Les muscles tendus peuvent aussi causer de la douleur. La contraction rythmique et la relaxation des muscles peuvent aider à réduire la douleur et à soulager l’inconfort.


Remèdes maison douloureux vaginaux

La douleur vaginale peut être mieux traitée par les remèdes maison et les soins personnels. La plupart du temps, ces remèdes maison font des merveilles et vous soulagent de la douleur. Certains des remèdes à la maison les plus efficaces incluent:

1. Utilisation de papier toilette doux et non parfumé

Le parfum sur le papier toilette est un parfum chimique. Parfois, votre peau peut être très sensible à ces parfums et peut réagir de manière défavorable. Utilisez du papier toilette doux et non parfumé afin d’éviter la douleur et l’irritation.

2. Porter des sous-vêtements souples en pur coton

Votre culotte est la principale cause d’infection et d’inconfort. Toujours opter pour des culottes en coton doux pour éviter les infections.

3. Utilisation de savons doux

Lorsque vous magasinez pour vos savons et votre crème pour le corps, vérifiez toujours leur niveau de pH. Utilisez un savon à faible pH pour laver votre région de la vulve. Les solutions à faible pH sont idéales pour garder votre vagin en bonne santé et réduire les risques de douleurs vaginales.

4. Glaçons

Les glaçons peuvent vous aider à réduire les inflammations causées par les infections. Pour faire un sac de glace, suivez les étapes ci-dessous:

  • Prenez de la glace et un chiffon doux et propre
  • Enveloppez la glace avec le tissu
  • Appliquez maintenant sur la zone touchée à intervalles réguliers

Cela apaisera l’inflammation et vous aidera à vous débarrasser de la douleur.

5. Coussins chauffants

Les coussins chauffants sont une excellente option si vous ne voulez pas utiliser de packs de glace. Il peut vous aider à soulager la douleur causée par les muscles tendus et les nerfs serrés.

Versez de l’eau bouillante dans le sac chauffant et placez-le sur la zone affectée pendant 10 minutes. Répétez le processus jusqu’à ce que vous vous sentiez détendu.

6. Lubrifiant soluble dans l’eau avant les rapports sexuels

Lubrification avant les rapports sexuels peut vous aider à avoir des rapports sexuels non irritables et agréables. La sécheresse est la principale raison de nombreuses inflammations dans la région vaginale. Une lubrification adéquate peut vous aider à éviter l’inflammation et à revivre une douleur vaginale aiguë.

7. Nettoyage de la région vulvaire après miction et rapports sexuels

Laver la région de la vulve régulièrement après la miction et le sexe. Il peut vous aider à éviter l’accumulation de bactéries qui causent l’infection.

La douleur vaginale aiguë peut être irritable et inconfortable. Suite aux conseils ci-dessus de soins personnels et remèdes maison peuvent vous aider à éviter l’ennui.


Sources
Kramer J., “6 raisons pour lesquelles votre vagin fait mal, Site Web de Women’s Health Mag, 14 décembre 2014; https://www.womenshealthmag.com/health/vagina-pain.
«Douleur vaginale aiguë: causes, symptômes et traitement», site Web de Med Health; http://www.med-health.net/Sharp-Pain-in-Vagina.html.
Stoppler M., “La douleur vaginale et Vulvodynie”, Medicine Net site Internet; https://www.medicinenet.com/vaginal_pain_vulvodynia/article.htm.

Source link

Tags: